Alexandra & Felipe - L'émotion n'a pas de frontière

June 17, 2017

Voilà plus d'une année que le mariage d'Alexandra et Felipe était booké, et je dois bien avouer que je l'attendais avec impatience! Le cadre s'annonçait somptueux et je salivais déjà à l'idée d'immortaliser toute cette journée dans le Château de Lucens. Je n'ai vraiment pas été déçu!

J'ai donc directement retrouvé les futurs mariés dans le Château pour photographier les tous derniers préparatifs. D'abord Felipe, dans une petite dépendance attenante au Château (galanterie oblige), puis Alexandra dans une des pièce ornée de lustre, de miroir et de mobilier ancien. Les amoureux se sont ensuite retrouvés pour la première fois en habits de gala dans la cour du Château, avant d'entamer les photos de couple avant l'arrivée des convives.

Les jardins, les escaliers de pierre, les pontons en bois, la cour,... Nous avons usé de tout ce que nous offrait l'extérieur avant de poursuivre à l'intérieur. Et là, des pièces gigantesques aux ambiances totalement différentes les unes des autres, le long couloir étroit en bois, vitré d'un côté et meublé d'une immense bibliothèque de l'autre... Quel bonheur pour un photographe!

 

Suite à la séance de couple, j'ai accompagné Felipe accueillir les invités dans la cour alors qu'Alexandra partait se cacher (les endroits ne manquant pas...) pour ne pas se dévoiler avant la cérémonie. Cette dernière avait lieu dans la salle principale, tout aussi belle que ce que j'avais vu jusqu'à présent.

Et généralement, lorsque j'ai la chance de photographier des familles de pays différents, dont une des famille se déplaçant pour l'occasion, l'émotion ne manque pas. Ce fut encore été le cas ici, notamment lorsque la grand-maman de Felipe prit la parole. Le Marié pleurait, les familles pleuraient, même l'officière d'état civil n'a pu retenir ses larmes. Pas facile à faire pleurer, le photographe devait bien être le seul à n'avoir pas craqué. Mais j'avoue tout de même volontiers que mes yeux se sont légèrement embués...

Suite à cette magnifique cérémonie bilingue, tout le monde s'est retrouvé dans la cour du Château pour trinquer aux tous frais Mariés! Le temps était évidemment de la partie, puisque les Suisses ont fourni les lieux, les boissons et la nourriture alors que les Brésiliens se sont occupés du climat.

Après l'apéritif (avec possibilité pour tous de visiter entièrement le Château) et un lancer du bouquet qui a failli se terminer en cheville foulée, place au souper dans la salle principale, transformée le temps de l'apéritif en salle de banquet.

La soirée s'est terminée comme souvent en musique, dans un des caveau du Château où tout le monde s'est lâché afin de réchauffer quelque peu la température ambiante qui n'avait alors plus rien à voir avec le Brésil... Mais plus pour longtemps certainement!